Ni trop, ni pas assez - édito de notre mailing de février 2020

Chers amis, chers clients,

Ni trop, ni pas assez.
C'est une question que vous vous posez à chaque achat : est-ce trop chaud ? Pas assez ? Trop coloré ou trop ennuyeux ? Trop épais ou trop fin ?
C'est désormais la question que l'on se pose à chaque fois que le virus couronné revient dans les conversations. Faut-il encore serrer la main aux clients familiers ? Faut-il mettre la boutique en sommeil le temps que le calme revienne et ne faire d'ici là que de la vente en ligne ? Notre philosophie est simple : s'en tenir à ceux qui savent, (c'est-à-dire les médecins) puisque contrairement à la mode, la virologie est une science et pas un art. "Chacun à son métier doit toujours s'attacher"*.
En attendant le vaccin, le meilleur moyen de lutter contre les virus en tous genres est de ne pas prendre froid. Les chaussettes en laine restent l'un des meilleurs alliés pour affronter les giboulées de mars.

Et pour ceux qui aiment la légèreté, autant pour leur discussion que pour leurs chaussettes, nous sommes heureux de vous présenter une nouvelle gamme qui est une petite révolution chez Mes Chaussettes Rouges : les chaussettes SANS CÔTES en fil d'Écosse. A vous donc de choisir votre coterie.
Ne pas tout arrêter, donc, et continuer de vivre avec le goût de l'humour. Comme le disait hier l'un de nos clients: 'en ces temps de fin du monde, autant partir avec élégance.'

A bientôt,

Jacques et Vincent


* Vous aurez reconnu la morale du Cheval et du Loup de notre ami et fil rouge de cette année, Jean de La Fontaine.

Découvrez nos produits