Comment assortir ses chaussettes ? Pantalon ou chaussures ? Son inspiration !

Assortir est une tâche moins périlleuse qu’on pourrait le penser, voire même assez facile quand on connait les règles les plus simples.

1/ L’école classique et sobre:  assortir ses chaussettes à ses chaussures ou à son pantalon

C’est possible et facile ! Le plus facile est d’assortir avec les chaussures. Quand vos chaussures sont noires, vous prenez vos chaussettes noires. Des chaussures marron ? Vous sortez votre paire marron.

De manière générale, assortir ses chaussettes à son pantalon allonge la jambe. Assortir avec le pantalon est presque aussi facile et tout aussi correct. Un pantalon de flanelle gris ira aussi très bien avec des chaussettes grises, un jean avec des chaussettes bleu ciel. Assortir ses chaussettes à ses chaussures valorise les chaussures. Les deux effets sont donc possible !

Ici, les mi-bas sont de la même couleur que les chaussures, ce qui les met en avant.

Vous ne prenez pas beaucoup de risques, mais, comme disent les financiers « peu de risque, peu de rendement ». Avec cette technique, vous ne ferez jamais de coup d’éclat, vous serez propre et chic sans ostentation.

Personne ne vous fera jamais aucune remarque, sauf ceux qui vous voient tous les jours et qui pourraient trouver cela un peu terne avec les années…

2/ L’école de l’audace et du mariage des couleurs

Vous préférez assortir des couleurs qui vont bien ensemble, plutôt que de vous soumettre au diktat des chaussettes noires et marron. Si tout le monde était de la première école, les chaussettes noires et marron représenteraient 90% des chaussettes.

L’idée est de mettre ensemble des couleurs différentes qui se marient bien. Avec des chaussures marron acajou, des chaussettes vertes et un pantalon gris peuvent aller merveilleusement bien.

Pour ne pas trop multiplier le nombre de couleurs sur votre tenue, la couleur des chaussettes peut faire un rappel discret d’une couleur de votre tenue : cravate, bouton de manchette, chemise, ceinture, blouson…

Certains aiment les contrastes de couleur très marquées. Avec un smoking noir, mettre des chaussettes rouges. L’idée sera d’attirer l’attention sur un point précis de la tenue, en l’occurrence les chaussettes. Tout le monde se souvient de François Fillon accueillant Medvedev en smoking noir et chaussettes rouges.

3/ L’école du compromis : les entre-deux audacieux

À mi-chemin entre ces deux écoles, se trouve une troisième voie : celle du compromis. Les chaussettes bicolores permettent par exemple de satisfaire à la fois la chaussure et le pantalon. Imaginons que vous ayez un pantalon bleu et des chaussures marron, ce qui n’est pas complétement hors-du-commun, vous pouvez mettre de magnifiques chaussettes vanisées marron et bleu de Bresciani.

Une autre astuce consiste à prendre une couleur de transition entre deux couleurs. Par exemple, avec un pantalon bleu (couleur primaire) et des chaussures marron (composé d’une majorité de rouge), vous pouvez mettre une couleur qui mélange bleu et rouge, à savoir du violet qui peut être plus ou moins bleu ou plus ou moins rouge.

Pour vous aider, voici le cercle chromatique qui pourra vous aider à choisir vos assemblages de couleurs. Pour connaitre la « composition » d’une couleur, n’hésitez pas à regarder ses composantes RVB dans la liste des couleurs wikipedia.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Découvrez nos produits