Chaussettes laine femme

# D’où viennent les chaussettes laine pour femme

La laine est une matière constituée d'après la fibre des poils de la toison des animaux comme les chèvres, moutons, chameaux ou encore lapins. La qualité de la laine dépend donc de l’animal qui la produit, de l'épaisseur de son pelage, de l'environnement dans lequel il est élevé, etc. 

C’est la laine de mouton qui est la plus répandue car le mouton s’adapte facilement aux différents climats dans le monde. Sa tonte a lieu une fois dans l’année (voire deux) au printemps, lorsque son pelage est particulièrement dense. Une fois la tonte réalisée, la laine est nettoyée puis on effectue le cardage. Qu’est-ce que le cardage ? Il s’agit d’une opération qui consiste à diviser les fibres de laine et à retirer les dernières impuretés grâce à une carde, un peigne possédant une planche garnie de pointes recourbées en acier. Les fibres sont par la suite défeutrées, c'est-à-dire redressées, puis on procède à la filature à l’aide d’un métier à tisser. Le fil est tordu afin qu’il soit le plus solide et surtout le plus régulier possible. Enfin, après toutes ces étapes, les fibres sont entrecroisées avec des fils de trame de manière à obtenir des fils de laine plus ou moins souples et épais pour leur utilisation future. Cette douce laine est ensuite consacrée au tricotage des chaussettes laine femme.

N.B : la laine reste une des fibres les plus utilisées dans le textile de nos jours, notamment grâce à ses capacités thermiques isolantes. Les chaussettes en laine pour femme gardent 80% d’air dans leur volume afin de garder le pied bien au chaud mais aussi au sec lorsque les températures sont basses.


# Quels choix faire parmi nos chaussettes en laine femme

Les paires en laine chez Mes Chaussettes Rouges sont de véritables incontournables de votre garde-robe hivernale ! Pourquoi ? Car ce sont des chaussettes idéales à porter par basses températures : elles sont douces, épaisses et particulièrement chaudes !

Nous vous proposons 5 gammes de chaussettes en laine pour femme tricotées avec des laines de différentes épaisseurs pour convenir à tous les besoins :

  • La laine Daphné : au tricotage natté, cette laine apporte chaleur et confort aux chaussettes femme mi-mollet (courtes) ainsi qu’un toucher moelleux.
  • Les mi-bas Mazarin et Gammarelli en laine mérinos : un classique à avoir dans sa garde-robe pour assortir à toutes vos chaussures hivernales ! Ces chaussettes mi-bas (hautes) en laine sont particulièrement fines, douces et souples. Un des avantages de la laine mérinos est qu’elle est thermorégulante : elle vous tiendra chaud sans vous faire transpirer ! Cette matière est idéale pour vos chaussettes car elle est également antibactérienne et ne gratte pas. 
  • Les chaussettes norvégiennes de Bresciani : il s’agit de l’accessoire incontournable en cas de basses températures ! Ces chaussettes originales mi-bas (hautes) et mi-mollet (courtes), très douces et confortables vous accompagneront à la montagne, dans vos après-ski mais aussi en ville, à la maison ou dans des chaussures peu étroites.
  • La gamme Aventure de chez Doré Doré : cette fameuse gamme de chaussettes mi-mollet ou mi-bas apportera une touche d'élégance à vos tenues en période hivernale ! Ces chaussettes en laine pour femme se démarquent par leur confort, leur épaisseur et également leur résistance aux frottements. Si vous recherchez du confort et un ressenti moelleux dans vos chaussures d’hiver, sautez le pas !
  • Les mélanges en laine & cachemire Mazarin : ces chaussettes sont d’une épaisseur intermédiaire, sans côte, elles sont très flexibles et épouseront parfaitement la forme de vos mollets. Les excellentes capacités isolantes de la laine et le mélange avec le cachemire en font des chaussettes particulièrement chaudes. Ces mi-bas sont d’une chaleur et d’une douceur exceptionnelle – tout comme leurs couleurs !


# Prendre soin de ses chaussettes laine femme

Vos chaussettes en laine femme nécessitent des précautions de lavage si vous voulez conserver la qualité de vos paires à long terme !

Deux options s’offrent à vous :

  • Le lavage de vos chaussettes en laine à la machine : protégez la matière en plaçant vos paires dans un sac de lavage, cela évite le contact avec le tambour de la machine. Ensuite, lavez-les avec un programme spécial laine ou délicat, à 30° de préférence et avec un essorage très faible (600 tours maximum) ; 
  • Le lavage à la main de vos chaussettes en laine : en cas de doute, c’est toujours la meilleure option ! Dans ce cas, privilégiez un lavage à l’eau froide ou tiède (environ 30°C) et malaxez délicatement vos chaussettes avec une lessive ou un savon doux sans trop les tirer pour conserver la forme naturelle des fibres ;
  • Pour le séchage, nous vous conseillons de privilégier un séchage naturel en disposant vos chaussettes à plat afin que les fibres se resserrent naturellement et que vos chaussettes paraissent comme neuves. Et attention, nous vous déconseillons fortement le sèche-linge !

Articles vus récemment